Quand les humanitaires deviennent des suspects ordinaires | Public Sénat - Migrations en questions

Quand les humanitaires deviennent des suspects ordinaires | Public Sénat

Yves Pascouau, initiateur de notre projet, portait la voix de Migrations en questions sur le plateau de Public Sénat.

 

Peut-on venir en aide aux migrants sans papiers sans risquer des poursuites judiciaires ? Depuis plus de trois ans des habitants de la vallée de la Roya viennent au secours de ces hommes et ces femmes débarqués d’Ethiopie, et d’Erythrée pour qu’ils puissent faire valoir leurs droits. Une assistance à personne démunie qui n’est pas du goût de l’Etat qui a engagé des poursuites contre ces militants des droits de l’homme pour entrée illégale de migrants sur le territoire français. Si finalement le conseil Contitutionnel a consacré le “principe de fraternité”, ces tensions récurentes prouvent la crispation des opinions et des autorités sur le sujet de l’immigration clandestine. Mais peut-on jouer avec le droit ? Les humanitaires sont-ils devenus suspects ordinaires ? Comment faire valoir le droit à l’asile auquel ces déracinés peuvent prétendre sans apparaître laxiste en matière d’immigration ? “Un monde en docs” ouvre le débat.

Retrouvez l’émission ici : https://www.publicsenat.fr/emission/un-monde-en-docs/quand-les-humanitaires-deviennent-des-suspects-ordinaires-140297?fbclid=IwAR349eJBlSLtARiM7cor5co2D8To42JVULgAg7uQHtlRo4T70TUe2bzPy9o

Retour aux articles